Текст песни Emmanuelle Seigner - Le Fantôme

J'ai vu courir un fantôme Au fond de tes yeux Lassé d'effrayer les mômes Les mômes, et les vieux Il croyait tout traverser Mais seul, il se repent Entrainant l'éternité Encore quelque temps Ton corps est un brasier Qui sèche d'un rien L'eau douce des baisers Même les pleurs diluviens Je chasserai ce fantôme Un jour de tes yeux Mes lèvres sont un royaume Rien que pour nous deux Ton corps est un brasier Qui sèche d'un rien L'eau douce des baisers Même les pleurs diluviens J'ai vu mourir un fantôme Le long de ta joue S'évaporer sans arôme Dieu je ne sais où...
Слова и текст песни Emmanuelle Seigner - Le Fantôme принадлежит его авторам.

Добавить комментарий

Ваш e-mail не будет опубликован. Обязательные поля помечены *